Evelyne CHAUMAT - Généalogie & Patrimoine

Construction d'une école dominicale en 1770

Mar. 2018

                         Monseigneur illustrissime et révérendissime évêque
Supplie très humblement Mr Nicolas BOONE, prêtre et curé de la paroisse de Lehendrighem, châtellenie de Bergues, et a l’honneur de vous représenter, qu’il est d’intention, conformément à vos ordonnances louables, de faire ériger un bâtiment pour une école dominicale dans sa paroisse ; que l’emplacement qu’il y trouve le plus à portée et le plus convenable c’est une partie de son presbytère du côté oriental de sa demeure et dont la grandeur du bâtiment sera de trente à quarante pieds de long sur quinze de large, uniquement servant à l’enseignement de sa jeunesse dans les principes et devoirs de notre religion catholique apostolique et romaine ; et de la lecture et écriture selon leur état et condition, et pour l’habitation des maîtresses d’école. L’emplacement nécessaire à ce bâtiment ne saurait être mieux fixé qu’à titre d’emphytéose pour le terme de 99 ans, à raison de 15 sols de France de prestation annuelle, et autre plus forte selon que votre grandeur l’estimera convenir, qui sera perçu annuellement ou pourvu en titre de la cure. Mais cet arrangement et notamment ce bail emphytéotique ne saurait porter effet sans votre consentement, approbation et autorisation expresse, il a, son très humble serviteur, recours vers vous.
 
                               Monseigneur, priant qu’il vous plaise considérer l’utilité évidente qu’il en résultera conformément à vos ordonnances et les saints décrets du concile de trente, émanés sur l’érection de ces établissements, vouloir autoriser l’érection de cette école sur le dit fond de son presbytère pour le terme et prix annuel ci-dessus ou autre que votre grandeur trouvera convenir, d’autant plus que le suppliant n’estime pas que cela puisse gêner ou autrement incommoder le curé soit dans sa cour, soit dans sa maison ou jardin, puisqu’il se propose d’y mettre des bornes et séparations convenables, quoi faisant être, je soussigné Doyen de Chrétienté estime que cette requête contient la vérité, et que la demande du suppliant mérite d’être accordé. Donné à Ipres, ce 18 Avril 1770
                                                                              Signé : A. LAURENS
 
Vu la présente requête et l’avis du doyen du district de Bergues, nous autorisons le suppliant pour construire un bâtiment de la longueur de 30 à 40 pieds et de la largeur de 15 pieds sur le fond de son presbytère, à effet d’y ériger une école dominicale pour la jeunesse de sa paroisse, et ce pour le terme de 99 ans à tire d’emphytéose, à charge de valider à la cure la somme de 20 sols de France annuellement.
Donné à Ipres le 18 Avril 1770. Evêque d’Ipres par Monseigneur  DELVAUX.

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Copyright (C) Evelyne CHAUMAT - 2018-                                                                                                                             Genealogie           Auvergne Maison Construction  

Responsable de la publication : Evelyne CHAUMAT    cepage [at] sfr.fr                                                                                                                                                                                                                                         
SCOP-SAS Appuy Créateurs - 1 Avenue des Cottages - 63000 Clermont-Ferrand - FRANCE  - RCS Clermont-Ferrand 480 038 546  -TVA intracommunautaire : FR 09480038546                                                               
Site hébergé par Wifeo Bourdet SARL - Versailles