Evelyne CHAUMAT - Généalogie & Patrimoine

Qui suis-je ?

Evelyne - Auvergnate d'adoption, Dauphinoise essentiellement, Bretonne de coeur, Savoyarde de naissance


Ma formation initiale d’agronome me permet d’apporter toute la rigueur méthodologique et scientifique nécessaire à ce type de recherche et d'études. Par ailleurs mes connaissances en sciences du vivant, et en sciences de la terre me permettent de comprendre la vie de nos ancêtres, la vie et l’histoire de notre patrimoine.

Je suis  adhérente bénévole à plusieurs associations et cercles. J'ai suivi des cours de paléographie qui me permettent de déchiffrer les textes anciens.


Après 25 ans d'exercice de mon métier, je me suis lancée dans l'entrepreunariat-salarié afin d'exercer une profession passionnante qui me permet de faire sortir de l'oubli une petite partie de l'histoire des habitants, des lieux et des bâtiments de ce beau pays qui est la France. Je suis avant tout et surtout une passionnée, à votre écoute et à votre service pour répondre au mieux à vos attentes.

Mon parcours


Généalogie

Actuellement 10714 personnes sont rattachées à mon arbre généalogique personnel.
  • Le père de mes enfants m’a emmené à découvrir la Bretagne du Pays bigouden jusqu’à Nantes, mais aussi la Vendée et le Val de Loire
  • Mes ayeux ont beaucoup voyagé
  • Par mon père, j’ai des ancêtres en Dauphiné, Savoie, Italie (Piémont), vallée du Rhône
    Par ma mère, j’ai des ancêtres en Auvergne, dans le Jura, en Lorraine,  en Allemagne, et en Ile de France
    L’acte le plus ancien portant mon patronyme est un acte de mariage en date du 07/09/1655.
    Néanmoins pour certaines branches j’ai eu la chance de pouvoir remonter jusqu’en 1595.
    Au travers de cette généalogie, j’ai trouvé des ancêtres ayant exercés de nombreux métiers très différents. Si les métiers liés à l’agriculture sont très majoritaires, on voit au travers des déplacements l’exode rural se constituer et les familles rejoindre les bourgs puis les grandes villes pour exercer des métiers de l’artisanat (peigneur de chanvre, gantier, voiturier, cartonnier), des ouvriers, puis des instituteurs. Certaines surprises aussi avec un marinier des eaux intérieures (sur l’Isère), un cabaretier,  des avocats, des procureurs, un médecin, des percepteurs des impôts royaux, et des personnes qui émigrent vers le nouveau monde.

     
    Biographie
    Qu’ils soient de conditions roturières ou bourgeoises, ils ont souvent laissé des traces de leurs vies dans les archives notariées.
    Ainsi j’ai pu découvrir, au-delà de la simple énumération des dates, les conditions de vie de mes ancêtres au travers les siècles. Les contrats de mariage permettent de prendre connaissance de la dot qui est faite à l’épouse, les inventaires après décès concernent en général la bourgeoisie, les testaments permettent de régler par avance les héritages et parfois de connaitre la liste des enfants légitimes et illégitimes, les quittances permettent de connaitre les sommes réglées pour  les places d’apprentissage ou les baux affermes etc…


     
    Patrimoine - Monographie

    Il est des lieux ou des objets oubliés dont on aimerait comprendre les origines.
    Passionnée par l’archéologie, plongeur subaquatique, une découverte d’une pièce isolée et unique d’un moulin antique dans le cadre d'un chantier officiel, a aiguisé ma curiosité et m’a conduit à poursuivre mes investigations.
    Après avoir contribué à l’inventaire et à la description  des réserves lapidaires d’un musée local, j’ai poursuivi mes recherches. J'ai remonté le fil des eaux et le fil du temps. 
    Ainsi j’ai effectué bénévolement des recherches pour le compte d’une association afin de retracer l’histoire des lavoirs communaux, mais aussi de faire ressurgir une chapelle oubliée dont il ne subsiste que quelques éléments d’une voûte et un lieu-dit. Pour cela, j’ai fait appel aux documents de diverses séries conservés tant dans les archives communales, que dans des bibliothèques, et dans les archives départementales et nationales. Le document le plus ancien  étudié concerne un terrier, rédigé en latin et datant de 1426.



     
    Copyright (C) Evelyne CHAUMAT - 2018-                                                                                                                             Genealogie           Auvergne Maison Construction  

    Responsable de la publication : Evelyne CHAUMAT    cepage [at] sfr.fr                                                                                                                                                                                                                                         
    SCOP-SAS Appuy Créateurs - 1 Avenue des Cottages - 63000 Clermont-Ferrand - FRANCE  - RCS Clermont-Ferrand 480 038 546  -TVA intracommunautaire : FR 09480038546                                                               
    Site hébergé par Wifeo Bourdet SARL - Versailles