Evelyne CHAUMAT - Généalogie & Patrimoine
 CONFIEZ-NOUS VOS RECHERCHES GENEALOGIQUES.
 
L'arbre généalogique : un cadeau que l'on offre à ses enfants, petits-enfants, mais aussi à ses parents ou grands-parents.

Le généalogiste familiale est là pour répondre à votre demande afin de connaître vos ancêtres. Qui étaient-ils ? Que faisaient-ils ? Où habitaient-ils ?
 (auverLa généalogie ascendance patronymique (dite agnatique) rassemble les couples qui portent votre nom de famille.
En partant de vous jusqu'à la révolution française, ce sont généralement  6 à 8 générations soit 12 à 16 ancêtres.
 
L'ascendance complète (ou généalogie par quartier) recherche les couples de chaque branche : paternelle et maternelle.
En partant de vous jusqu'à la révolution française, ce sont généralement  6 à 8 générations soit 64 à 256 ancêtres.

Des origines de l’état civil :
1539 - Ordonnance de Villers-Cotterêts : institution des registres de baptêmes avec indication du nom du père.
1579 - Ordonnance de Blois : création des registres de mariage, décès et publication des bans.
1667 - Ordonnance de Saint-Germain-en-Laye (code Louis) : tenue des registres en deux exemplaires, dont l'un est déposé au greffe.
1685 - Révocation de l'Édit de Nantes, suppression des registres protestants.
1787 - Édit de tolérance : rétablissement des registres protestants.
1792 - Création de l'état civil moderne : la tenue des registres est confiée aux municipalités (mairie).
 
Les recherches jusqu’à la révolution française sont facilitées par l’existence des registres de l’état civil et souvent de tables décennales. Beaucoup d’archives sont numérisées et consultables en ligne, ce qui permet de limiter les frais de déplacement, et de rechercher sur les départements limitrophes lorsque vos ancêtres se sont déplacés et ont changé de résidence. Nous obtenons  alors les dates de naissance, date de mariage, date de décès. (auvergne)
 
Communicabilité des actes d’état civil à des personnes autres que les descendants directs :
Selon la loi n° 2008-696 
Acte de naissance : communicable à tout requérant dès lors que la personne recherchée à plus de 75 ans même si elle est toujours en vie. Cependant si la personne est décédée, ce délai est ramené à 25 ans à compter de la date de décès.
 
Acte de décès : communicable à tout requérant sans délai. Le requérant doit néanmoins décliner son identité et indiquer la date exacte de l’acte sollicité.
 
Acte de mariage : 75 ans après la clôture du registre. Cependant si la personne est décédée, ce délai est ramené à 25 ans à compter de la date de décès.
 
Cependant généralement il est actuellement difficile d’obtenir des actes postérieurs à 1913, les registres n’étant pas numérisés, cela nécessite une consultation dans la mairie où l’acte a été dressé.


 
Copyright (C) Evelyne CHAUMAT - 2018-                                                                                                                             Genealogie           Auvergne Maison Construction  

Responsable de la publication : Evelyne CHAUMAT    cepage [at] sfr.fr                                                                                                                                                                                                                                         
SCOP-SAS Appuy Créateurs - 1 Avenue des Cottages - 63000 Clermont-Ferrand - FRANCE  - RCS Clermont-Ferrand 480 038 546  -TVA intracommunautaire : FR 09480038546                                                               
Site hébergé par Wifeo Bourdet SARL - Versailles